La Nouvelle Athènes - Centre des pianos romantiques

La Nouvelle Athènes - Centre des pianos romantiques

La Nouvelle Athènes était, vers 1830, un quartier parisien où se retrouvait l’élite romantique française - George Sand, Frédéric Chopin, Alexandre Dumas, Claude Monet, le facteur de pianos Camille Pleyel, etc. – dans un esprit de dialogue et d’échange « athénien ».

Née en 2017, l’association La Nouvelle Athènes – Centre des pianos romantique se place dans cet héritage. Elle a pour ambition de permettre aux pianistes et à leurs partenaires d’accéder à des pianos originaux dans des lieux emblématiques de l’histoire du romantisme

Peu après sa création sous la protection de la Fondation Royaumont, La Nouvelle Athènes – Centre des pianos romantique a su fédérer rapidement plus de 90 membres et plus de 150 donateurs autour de l’acquisition et la restauration des pianos historiques : un piano carré Erard de 1806, un piano à queue Streicher 1847, etc.

La Nouvelle Athènes – Centre des pianos romantique offre aux pianistes mais aussi aux restaurateurs, collectionneurs et musicologues, des temps de partage et de transmission des savoirs et des pratiques, des concerts, un festival et des masterclasses.

Nous soutenons La Nouvelle Athènes – Centre des pianos romantiques depuis 2019.